« Yes he can ! | Accueil | Du satin, des cols pelle à tarte et des moustaches »

10 novembre 2008

Commentaires

g.

L'art des listes me bottait bien. Enfin, il me botte toujours mais disons que j'aimerais bien avoir un peu plus d'avis que les critiques des magazines...
g.

Milky

Ah bon, toi tu ricanes ? Moi j'avance les lèvres dans une moue sceptique...

gilda

Je suis totalement rétive au côté "ready made". Parfois cependant, j'en feuillette, à des moments où je sens que plus encore qu'à l'ordinaire je ne m'en sors pas. Et puis j'y aperçois en recommandation deux ou trois bricoles que je pratique déjà. Et trois ou quatre autres que j'aimerais bien mais que j'ai pas la thune pour ça.

En fait je crois qu'on veut trop tout bien faire. Et que ça n'est pas possible. Le savoir d'entrée, faire trois paquets : ce qui est primordial (par exemple quand on a un petit, qu'il aille bien, s'occuper de lui ; ce qui de notre travail est immédiatement indispensable (sous peine de trop pas de sous juste après)), ce qui nous fait du bien, et ce qui serait bien qu'on fasse aussi. On s'aperçoit assez vite que le lot 1 comporte peu d'éléments mais qui prennent beaucoup d'énergie et de temps. Beaucoup sont du 3 qu'en tant que femmes on a été conditionnées à mettre en 1. Les empêcher de remonter.
Et que prendre soin du lot 2 est indispensable pour avoir de quoi faire face au 1 et ne pas laisser le 3 totalement inentamé.
Le prix à payer : une maison probablement pas très jolie, pas très propre et assez désordonnée, un mari (s'il y en a un dans les parages) pas très content mais qui finira peut-être par s'y mettre un peu, quelques risques de pénalités de retard pour impayés (parce que forcément la paperasse et les factures et les impôts c'est dans le 3 sauf veilles de derniers délais où ça apparaît brièvement dans le 1).

Les avantages : des enfants épanouis, une vie plus intéressante ou en tout cas moins pas, des amis contents (on leur consacre un peu de temps), peu de dépenses où juste l'indispensable (puisque dans le lot 3 et qu'on a toujours autre chose de mieux à faire que d'aller dans des lieux de magazinage).

En plus on s'aperçoit que passé un certain délai, pas mal de trucs du 3 se dissolvent d'eux-mêmes, on a cru qu'il fallait, on n'a pas eu le temps, et finalement à qui ça manque.

La force de nombreux hommes est de ne jamais oublier le lot 2 et de le prioriser sur le dernier. Il suffit juste d'en faire autant sans avoir peur qu'ils nous quittent (ce qui n'est de toutes façons jamais gagné).

T'ai-je fait économiser un achat dispendieux :-) :-) :-) ?

ktl

oui, dis moi car je m'occupe (entre autre) de ce rayon et suis toujours perplexe devant son succès !

Ppn

L'art de la simplicité, une copine me l'a prêté quand j'ai déménagé l'an dernier. Quand tu passes d'une maison de 200 m2 à un appart en ville de 100 m2 et que tu dois te séparer de tas de choses auxquelles tu tenais (ou croyais tenir), je te jure que ce livre fait un bien fou. Depuis, je le conseille à tous ceux qui s'attachent un peu trop aux côtés matériels de la vie.

Ppn

L'art de la simplicité, une copine me l'a prêté quand j'ai déménagé l'an dernier. Quand tu passes d'une maison de 200 m2 à un appart en ville de 100 m2 et que tu dois te séparer de tas de choses auxquelles tu tenais (ou croyais tenir), je te jure que ce livre fait un bien fou. Depuis, je le conseille à tous ceux qui s'attachent un peu trop aux côtés matériels de la vie.

karmara

J'ai acheté, il y a une paire d'années, "Apprendre à dire non !” Je ne l'ai jamais ouvert...

Satsuki

g. -> pas encore commencé mais il viendra tout de suite après "L'art de la simplicité".

Milky -> ça dépend de mon humeur, c'est surtout la quantité de livres publiés qui me sidère.

Gilda -> en fait, c'est ça : dans le tas, il y a des choses qui font un petit tilt et qui valent la peine d'être retenues. Mais je garde en mémoire tes "trois paquets", c'est pas mal non plus !

Ktl -> j'aimerais bien te rendre visite dans ta librairie un de ces jours…

Ppn -> je suis en train de le lire, c'est vrai que c'est bien, je dresse déjà une liste mentale de tout ce dont je pourrais me débarrasser pour y voir plus clair !

Karmara -> finalement, tu n'en avais pas besoin, de ce livre, tu lui as dit non sans son aide !

couac couac

J'adore le commentaire de Gilda ! Il faut que j'essaye de le retenir.
En ce moment, je lis un livre comme ça, pour apprendre à lutter contre la procrastination.
Tous ces livres m'attirent autant qu'ils m'effraient : j'aimerais tous les lire pour y trouver des solutions miracles à tous mes problèmes et devenir une fille hyper épanouie en toutes circonstances. Mais en même temps, je sais bien que ce serait trop facile (et que si ça marchait, ça se saurait), non ?

lyjazz

Je recommande (et j'ai offert aussi à une amie qui déménageait) L'art de la simplicité.
J'aime bien le système de Gilda. Je pratique déjà pas mal : il suffit d'avoir 2 petits pour comprendre que l'indispensable c'est eux, et que le reste on peut y survivre.
Mais l'art de la simplicité aide bien à réduire nos désirs, à tendre vers une légèreté...
J'aimerais savoir moi aussi si l'art des listes vaut le coup : parce que j'ai toujours aimé les listes, et que la façon de voir de l'auteur me plait bien.
J'attends donc avec impatience le compte rendu !

Satsuki

couac couac -> moi aussi je suis suis tentée par le côté "solution miracle", on a envie d'y croire ! Mais en fait, je me rends compte que je trouve des solutions dans tous les livres, des petites phrases qui font tilt à un moment donné et que je garde (un peu) en mémoire.

lyjazz -> bienvenue ! J'avance bien dans L'art de la simplicité et, effectivement, je me sens m'alléger au fur et à mesure. Et comme toi, j'aime les listes, je trouve ça rassurant… 

radzimire

ça y est , j'ai acheté tokyo ( en solde chez gibert), donc le développement perso ce sera un bon livre qui ne dit pas de banalités. pour les conseils de vie , je préfère mes copines

Marine

comme toi, je rigole un peu devant mais là...l'art des listes, ça pourrait m'intéresser (enfin seulement si ça dit comment guérir du syndrome je-fais-des-listes-tout-le-temps ;)). bonne lecture !

Brigitte

Quand je travaillais encore ( infirmière psy ) , j'étais tiraillée sans cesse entre métier , enfants , ratage de trucs importants et j'en passe , depuis que j'ai tout mon temps , plus d'interrogations , j'ai fait un choix d'une retraite anticipée avec moins de sous mais plus en accord avec moi-même , maintenant je peux passer à coté de ces bouquins sans les ouvrir !

Satsuki

Radzimire -> Oh oui, il est bien celui-là ! Deux ou trois ans après l'avoir lu, il m'arrive encore d'y penser, mais je suis assez impressionnable… Enjoy !

Marine -> Eh bé non, apparemment, "L'art des listes", c'est tout le contraire : toutes sortes de listes possibles pour y voir un peu plus clair. Mais je ne l'ai pas encore lu, je te dirai exactement ce qu'il en est.

Brigitte -> Je pense que l'auteur t'approuverait entièrement !

L*

alors ? les petits riens, c'est bien ? c'est tentant !

Emmanuelle

et bien je sais que tu ne regrettes pas ton achat, au moins pour l'art de la simplicité... je l'ai lu il y a quelques années, m'y suis replongée l'automne dernier, comme ce livre aide...

Si tu regardes tes stats ne sois pas surprise, je découvre ton blog, il me plaît, alors je lis tout, petit à petit...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Roses des sables 2005

  • Rose10
    Fin octobre, un rallye automobile féminin reposant sur l'orientation (carte, boussole et road-book, les GPS sont interdits) dans le sud marocain. Valouchka et moi sommes dans la voiture rouge numéro 36.