« Alerte aux Jelly Belly ! | Accueil | Attente »

15 décembre 2005

Commentaires

gilda

Peu importe en fait la nature juridique du contrat liant, ce qui compte c'est d'y avoir travaillé souvent.

Il n'y a pire impression que celle d'être vendu avec les meubles (testé pour vous) que celle d'être mis au rebut comme si on était l'un d'entre eux cassé.

Tu n'es pas trop sentimentale, ce sont nos sociétés (notre société ?) qui sont (est) inhumaine, exigeant de nous une implication forte sans rien offrir en retour que de l'instabilité.

Stéfanie

le groupe familial moi je le connais : c'est celui où, ayant répondu à une annonce, on m'a tourné le dos au bout de 5 minutes chrono parce que j'émettais le doute de pouvoir travailler sur deux titres pour peanuts... Si, si, ils se sont levés et sans me dire "au revoir", ils ont quittés la pièce (outrés ?).
Et si je ne m'abuse ils vendent comme un "loft" ce qui est un hangar sans fenêtre au milieu de rien (une banlieue de banlieue crade et sans vie : Montreuil). Et quand je dis au milieu de rien, je suis gentille : un hanger au milieu de hangars... Pas âme qui vive ni même qui ait cessé de vivre dans le coin. Même les corbeaux ont quitté l'endroit. Ah si, je suis de mauvaise foi : il y a quelques maisons à côté...

Vu la mentalité et le cadre du boulot, moi je dis aux permanents : faites-la jouer votre clause, cherchez vite autre chose... Je dis ça comme ça, en même temps...

Stéfanie

Le groupe familial moi je le connais : c'est celui où, ayant répondu à une annonce, on m'a tourné le dos au bout de 5 minutes chrono parce que j'émettais le doute de pouvoir travailler sur deux titres pour peanuts...
Si, si, ils se sont levés et sans me dire "au revoir", ils ont quitté la pièce (outrés ?).

Et si je ne m'abuse ils vendent comme un "loft" ce qui est un hangar sans fenêtre au milieu de rien (une banlieue de banlieue crade et sans vie : Montreuil). Et quand je dis au milieu de rien, je suis gentille : un hangar au milieu de hangars... Pas âme qui vive ni même qui ait cessé de vivre dans le coin. Même les corbeaux ont quitté l'endroit. Ah si, je suis de mauvaise foi : il y a quelques maisons à côté...

Vu la mentalité et le cadre du boulot, moi je dis aux permanents : faites-la jouer votre clause, cherchez vite autre chose... Je dis ça comme ça, en même temps...

Stéfanie

Pourquoi c'est posté deux fois mon commentaire ?
C'est à Montreuil qu'il y a de l'écho normalement à force d'être désertique, ou bien ???? ;-)
Bon bin du coup, on peut commenter avec un "je le dis et je le répète : BARREZ-VOUS de ce groupe avant d'y entrer !!!!"

gilda

Comment ça Montreuil serait une banlieue crade et sans vie : il y a là le meilleur cinéma de tout Paris, une librairie géniale, au moins un troquet sympa, des habitants qui font des films que j'aime ... !?!?!

Stéfanie

Point n'était pas volonté de froisser les amoureux de Montreuil.

J'ai dit "la banlieue de la banlieue" donc la banlieue de Montreuil et apparemment pas la meilleure...

C'est tout... Et là où se situe le groupe enfin ledit hangar, est loin de tout et encore plus du centre ville...

Satsuki

Ah c'est eux !?!
Je me souviens de cette histoire, j'étais tombée de ma chaise quand tu l'avais racontée ! J'ai pas fini de ramasser mes bras, on dirait…

Stéfanie

Vi cététè eux...

gilda

ah oui alors si c'est à la périphérie de la bordure d'une ville de banlieue, je comprends.

Satsuki, il va donc falloir vous méfier d'autant plus que pour un mag de 4X4 ils auront vite fait de vous expliquer que travailler dans un garage vous mettra plus au proche du sujet !!

Stéfanie

Reste que les permanents feraient bien de décamper vite fait. je sais que ce n'est pas évident vu le chômage ambiant...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Roses des sables 2005

  • Rose10
    Fin octobre, un rallye automobile féminin reposant sur l'orientation (carte, boussole et road-book, les GPS sont interdits) dans le sud marocain. Valouchka et moi sommes dans la voiture rouge numéro 36.