« Le réveil sonne à 6 heures | Accueil | Mercredi aussi, c'est jour de marché »

21 janvier 2008

Commentaires

gilda

J'aime beaucoup ta photo et ta façon de désigner le monsieur. Moins ce qui se trame encore que si ça pouvait permettre une prise de conscience salutaire (Est-il normal que la publicité soit la principale ressource d'un service public financé par nos deniers de contribuables. Ne devrait-il pas y avoir totale indépendance d'emblée vis-à-vis des annonceurs ? Comment en est-on arrivé là que couper la pompe à pub mette l'entreprise en danger ?).

Ce que tu dis de tes séjours lillois rejoint ce que j'éprouve chaque fois que je parviens à éloigner l'usine et fréquenter des personnes liées à mon travail-qui-n'est-hélas-pas-mon-métier.

Et puis voilà, à chaque fois, peu après : retour à la réalité, aux factures à payer, à se contenter de ce qu'on a pu accrocher pour ramener quelque argent dans l'escarcelle. Nous vivons dans une société qui optimise à merveille le gâchis des gens. Quelles guerres quelles catastrophes quelles révolutions faudra-t-il pour parvenir à y changer quelque chose (si toutefois on y survit) ?

Satsuki

Ce qui est fou, c'est qu'on en est à redouter de dépendre entièrement des deniers publics et donc de ceux qui les attribuent… ou non. La pub, à côté, paraît garante (de plus) d'indépendance. Et comme personne ne croit vraiment que les solutions proposées pour remplacer les rentrées publicitaires vont amener autant d'argent, on s'attend tous à 1.de grosses économies à faire et 2.une forme de privatisation à plus ou moins court terme. Ambiance…

Comme tu le dis, le retour à la réalité, aux factures à payer et au marathon quotidien est assez meurtrier. D'autant que pour tenter de réaliser le quart des projets qui m'ont effleuré l'esprit, il faudrait des journées de 40 heures…

Stefanie

T'aurais même pu écrire le "mari morganatique de Carla Bruni".

Tentez deux Avé et trois Pater, ça pourrait adoucir notre bon Roi.

C'est vrai que dans l'idée un service public sans pub ce serait quasi idéal (toutes proportions gardées of course sur ce mot). J'ai pas bien suivi le sujet à vrai dire, mais vu de loin on se demande d'où le budget va être tiré. Il va bien falloir que "quelqu'un paie" ??? C'était pas grâce aux pubs qu'il y avait de (rares) projets un peu ambitieux ou juste par la bénédiction du Saint Esprit ?
Ca paraît un voeu pieux. Pour notre très dévoué monarque à la cause catholique ça va virer au sacerdoce.

Pour tes projets perso, c'est sûr que le statut de jeune maman n'aide pas ;-)

Belle De Fontenay

As-tu déjà le Spiegel de cette semaine ? Le dossier 'Die Erotik der Macht' devrait te plaire - la couverture aussi.

Satsuki

Stéfanie -> eh oui, ça sent l'embrouille à plein nez !
Pour "morganatique", il va falloir que je voie mon dico, je ne sais jamais ce que ça veut dire exactement. Il y a des mots comme ça, on aura beau me le répéter, je ne m'en souviendrai jamais. (Tiens, ça ferait pas un sujet de post ? vais y réfléchir)

Belle de Fontenay -> ouiiii ! Mister G l'a reçu hier ! Et alors la couv avec les deux tourtereaux et la patrouille de France qui passe au-dessus, c'est d'un kitsch… en revanche pour le contenu, il faudra que je demande un résumé au Teuton de la maison, Der Spiegel, c'est encore bien trop compliqué pour moi… 

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Roses des sables 2005

  • Rose10
    Fin octobre, un rallye automobile féminin reposant sur l'orientation (carte, boussole et road-book, les GPS sont interdits) dans le sud marocain. Valouchka et moi sommes dans la voiture rouge numéro 36.